Une ville comestible

Contexte : Prunes fraises, noisettes, fleurs, plantes aromatiques, il existe à Grenoble beaucoup de lieux où on peut trouver des fruits, plantes et légumes. Cette végétation est parfois davantage considérée comme paysagère, et une partie des denrées alimentaires sont perdues sur les trottoirs ou dans les égouts. Lien social, plaisir de la cueillette, transformation alimentaire, support pédagogique : n’est-ce pas un potentiel à exploiter ? Venez prouver avec nous que l’agriculture urbaine, ce n’est pas que de la déco !

Défi : Inventer une entreprise sociale et solidaire qui valorise les produits issus de la nature comestible en ville.

Pistes proposées le 19 octobre :

• LE POTAGER URBAIN SOLIDAIRE. Mettre à disposition des surfaces pour cultiver des produits biologiques
et favoriser l’échange et l’insertion par la production agricole et la cuisine, en faire un support d’insertion sociale et
professionnelle pour des SDF : collecte, transformation et vente de produits alimentaires, ateliers avec les enfants, les EPHAD…
• Label Gre : un label assurant la qualité locale, à destination des professionnels de la restauration.
• LE JARDIN’AGE GRENOBLOIS. Pour vivre vieux, mangeons mieux ! Organiser la récolte de nos cultures en mettant en lien les générations (sensibilisation auprès des enfants lors de la cueillette) A destination des cuisines Collectives des EPHAD.