Une cuisine anti-gaspi

Contexte : Le gaspillage alimentaire est un fléau social, économique et écologique ! Chaque Français jette en moyenne 20 kilos de déchets alimentaires par an, l’équivalent d’un repas par semaine. 9 millions de tonnes de produits des supermarchés, marchés, fermes et restaurants d’entreprises finissent à la poubelle chaque année. A Grenoble, il existe plusieurs initiatives anti-gaspi, parmi lesquelles 3 étoiles solidaires, la Tente des glaneurs, la Banque alimentaire, ou la Conserverie solidaire. Nous ne sommes pas encore pour autant à la hauteur des enjeux.

Défi : Quelles nouvelles initiatives développer pour collecter, cuisiner et rendre disponibles les surplus et invendus alimentaires ?

Pistes proposées le 19 octobre :

  • La Halte aux invendus : invendus, mais pas perdus ! Un groupement avec système d’adhésion, entre producteurs et consommateurs, avec un espace physique de stockage et d’échange pour épuiser les stocks, éviter le gâchis, relier / créer la communication entre offre / demande.