Low tech : fais-y toi-même

Contexte : Et si nous fabriquions nos objets du quotidien ? Et si nos logements étaient équipés de matériels que nous maîtrisions et que nous puissions réparer nous mêmes ? Et oui, les «hautes technologies » ne peuvent pas à elles seules répondre aux enjeux écologiques. Le changement de nos pratiques de consommation peut être une solution : les low-tech proposent des solutions techniques simples, bien pensées, bien dimensionnées, réparables et partageables. C’est une manière simple et durable de répondre à nos besoins.

Défi : Quelles nouvelles solutions pour faciliter le développement des low-tech à Grenoble et environs ?

Pistes de solutions proposées le 19 octobre :

  • Mettre en place un lieu, la Mine à Low Tech, qui permette l’expérimentation, la valorisation des ressources locale au profit du citoyen, la collecte d’informations, la cartographie des acteurs existants, la facilitation de projets collectifs, la formation des citoyens.
  • Four ever young. Mettre en place une initiative collective autour des fours solaires, qui permette aux citoyens de venir cuisiner et manger ensemble des repas partagés cuisinés à l’aide d’un four solaire, mais aussi individualiser (four à balcon)… pour faciliter le développement de ce mode de cuisson qui permet l’indépendance énergétique.