La Maison du gant

Contexte : Au 19e siècle, une famille grenobloise sur deux vivait des 150 ganteries qui existaient sur le territoire. Après la deuxième guerre mondiale, cette filière s’est éteinte, et il ne reste aujourd’hui à Grenoble qu’un seul Maître Gantier. Grenoble dispose d’un patrimoine et surtout d’un savoir faire gantier qui risque de se perdre, alors que la demande est persistante. N’avons-nous plus besoin de gants ? Comment préserver ce savoir-faire artisanal et promouvoir à nouveau Grenoble comme capitale du gant ?

Défi : Soutenir le projet en l’alimentant en idées : animation, organisation, modèle économique, partenariats, communication, place dans la filière, lien avec le tourisme, clientèle, …

Idées proposées :

  • Un cycle pédagogique destiné au jeune public, dans les écoles autour de l’histoire du gant à Grenoble, donnant lieu à l’édition d’un livre co-écrit avec les enfants intitulé « Grenoble, Ville de Deux Mains », d’un gant avec logo imaginé par les enfants.
  • L’organisation de la Semaine du gant, sur 5 jours, et à chaque jour correspondrait un doigt de la main et avec 1 évènement quotidien (Pouce => positif / Index => démo / Majeur => provocation / Annulaire => Histoire, Mémoire / Auriculaire => Innovation). Dans le but de promouvoir les métiers, l’histoire et les savoir-faire autour du gant.

PAS DE GROUPE DE TRAVAIL EN PRÉVISION